Vous aurez besoin d’un passeport impérativement valable au moins 6 mois à partir de la date d’entrée en Thaïlande ; pour tout séjour de plus de 30 jours, un visa sera obligatoire.

Attention cependant : il est impératif de joindre votre ambassade avant votre départ pour connaître les modalités d’entrée dans le pays selon vos dates de séjour et votre nationalité.

Aucune vaccination n’est obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe.

Quelques conseils pour votre séjour a Bangkok :

Être à jour pour les vaccinations « universelles », encore plus utiles là-bas, DTCP tétanos, polio, coqueluche, hépatite B ;
Le vaccin contre l’hépatite A est absolument indispensable.
Le vaccin contre la typhoïde est aussi indispensable, sauf peut-être pour un très court séjour dans la capitale. Il existe un vaccin combiné hépatite A + typhoïde.
Pour les séjours longs ou ruraux un vaccin rabique préventif contre la rage est également conseillé.

La capitale thaïlandaise possède un climat tropical marqué par deux saisons : la saison sèche de novembre à avril et la saison des pluies de mai à octobre. Pour visiter Bangkok le meilleur moment est novembre à mars, quand ilfait moins chaud.

La durée de vol direct Paris- Bangkok est d’environ 11h15.
Il y a un décalage horaire de + 5h en été, + 6h en hiver.

La monnaie est le baht (THB), qui se divise en 100 satangs.

1EUR équivaut à environ 37,77 THB

Procurez-vous un permis de conduire international (disponible en préfecture ou sous-préfecture) même si vous ne pensez conduire qu’une moto, les contrôles sont très fréquents. Emportez aussi le permis national, on peut vous le demander.

Un certain savoir-vivre est utile et quelques coutumes sont à respecter .

Il est interdit de fumer dans les lieux publics ; adoptez une tenue correcte, pensez à retirer vos chaussures lorsque vous visitez un temple et évitez de mettre vos pieds face au Bouddha, c’est sacrilège.

Le roi et la famille royale sont très respectés, gardez-vous de faire quelque critique que ce soit, si l’hymne national retentit en pleine rue, il faut se lever et on évite de marcher sur une pièce de monnaie à l’effigie du roi !

Dans les bus : les sièges à l’avant des bus sont prioritairement réservés aux moines.

En Thailande, on ne se serre pas la main, on se salue, le salut traditionnel est le « waï », les deux mains jointes avec une légère inclinaison du buste.

On ne caresse pas la tête des enfants .

Pour vous déplacer dans Bangkok, vous aurez le choix entre bus, métro, taxis, bateaux-taxis ou Tuk-Tuk.